Nous contacter Fermer

Nous contacter

Si vous souhaitez plus d'informations, remplissez ce formulaire. Nous reviendrons vers vous dès que possible.

     

               Plateforme de réflexion

 

               Consacrée à la présentation de l’Évangile de Jésus-Christ



articlesarticles       images


 

 

ok      « Il n’y a pas de hasard ! »

 

 

Le philosophe grec Démocrite affirmait que « tout ce qui existe dans l'univers est le fruit du hasard. » Le premier verset de la Bible dit au contraire : « Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. »

jeu de desLe savant Isaac Newton a écrit : « La merveilleuse constitution de l’univers avec son harmonie incomparable n’a pu se faire que selon les plans d’un être omniscient et tout-puissant. »

Selon le Larousse, « le mot hasard vient de l’arabe az-zahr qui signifie jeu de dés. » Le hasard serait donc ce qui ne correspond à aucune cause particulière identifiée. Albert Einstein disait : « Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. »

Le célèbre biologiste Rémy Chauvin s’insurge contre cette philosophie désespérante du hasard. La science moderne – écrit-il dans son livre « Dieu des fourmis, Dieu des étoiles » commence à reconnaître que l’univers n’est pas gouverné par le hasard comme le prétendait Darwin. Parlant du cerveau humain, Rémy Chauvin écrit : « Avec toutes ses cellules et toutes ses connexions, il possède autant d’éléments que nos galaxies d’étoiles » ; et d’ajouter : « Il ne faut pas sous-évaluer l’importance du phénomène de conscience dont l’homme est le dépositaire. La position de la conscience est centrale. »

 

La Bible dit :

« La conscience est une lampe que le Seigneur donne aux humains pour éclairer le fond de leur cœur. » (Proverbes 20:27 – Parole de Vie) Elle peut être comparée à un voyant sur le tableau de bord de notre voiture. Quand un voyant rouge s’allume, c’est qu’il y a un problème : Baisse du niveau d’huile ou de liquide de freins par exemple. Il faut y remédier au plus vite. Ne pas en tenir compte, c’est mettre notre vie en danger.

Quand notre conscience « s’allume », quand elle nous reproche une action mauvaise et qu’elle nous convainc de péché, alors surtout, ne la faisons pas taire en cherchant à l’étouffer, ce serait pour notre malheur. Par elle, c’est Dieu, dans son amour, qui nous parle pour nous ramener dans le droit chemin.

La Bible dit : « Si nous confessons nos péchés (à Dieu bien sûr), il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de toute iniquité. » (1 Jean 1/9)

 

 Il peut le faire parce que Jésus, par son sang répandu sur la croix, a expié nos péchés et satisfait la justice divine, nous obtenant ainsi la grâce de Dieu qui se reçoit par la foi.

 

 

Joël Chédru

 

 

checkmark     Des questions concernant le salut de votre âme ? Contactez-nous...!

 checkmark   Savez-vous que nous pouvons prier pour vous ?