Plateforme de réflexion

 

               Consacrée à la présentation de l’Évangile de Jésus-Christ


 ok  La simplicité de la foi ?


 

Naaman, lieutenant de Ben-Hadad II, roi d'Aram, vint, sur les conseils d'une de ses servantes, voir le roi d'Israël pour obtenir une guérison. Nous pouvons lire son histoire dans la Bible, au deuxième Livre des Rois, chapitre 5, dans l'Ancien Testament.

Sur les instructions du prophète Élisée, Naaman partit se baigner sept fois dans le Jourdain et fut guéri de la lèpre. Devant la simplicité du remède proposé il fut dans un premier temps irrité, s'attendant à entrer dans un protocole royal, lui le personnage de haut rang. S'apprêtant à renoncer, il s'en retournait avec fureur lorsque ses serviteurs s'approchèrent pour lui parler, et ils dirent cette parole extraordinaire: « Mon père, si le prophète t'eût demandé quelque chose de difficile, ne l'aurais-tu pas fait? Combien plus dois-tu faire ce qu'il t'a dit: Lave-toi, et tu seras pur! »

Cher lecteur, pourrions nous nous attarder sur cette même parole, pleine de bon sens et de simplicité quant à la foi ? « Mon père, si le prophète t'eût demandé quelque chose de difficile, ne l'aurais-tu pas fait? (2 Rois 5:13). »

 

La lèpre – le péché

Spirituellement, la lèpre est souvent synonyme de péché dans la Bible. La lèpre fait partie des plus redoutables des maladies, la plus répugnante. Cette maladie représente la mort opérant dans la vie, car les parties du corps qui en sont affectées meurent réellement tandis que le malade continue à vivre… Elle représente parfaitement le péché qui gangrène l’homme, avec les mêmes conséquences : « Car le salaire du péché, c'est la mort (Romains 6:23). »

 

Le péché nous maintient dans une mort spirituelle, alors que nous continuons à vivre. Nous ne devenons pas « pécheur », nous le sommes par nature. Ce n’était pas ce que le lépreux pouvait avoir fait qui le rendait impur, mais ce qu’il était, non pas des actes, mais son état ! « J’ai été enfanté dans l’iniquité et dans le péché, ma mère m’a conçu (Psaume 51:5). » Nous pouvons avoir une très bonne morale et une étique de vie exemplaire, cela ne nous dédouane pas du péché : « Nul n'est intelligent, nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n'en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul (Romains 3:11). »

 

Une rencontre

Voyez-vous, si nous nous rencontrons, vous et moi, au travers de cette lecture, c’est que Dieu, comme pour Naaman, veut vous faire grâce et vous purifier de la lèpre de votre péché. Il permet donc ce rendez-vous afin que je puisse vous en montrer le chemin. Je ne suis en cet instant qu’un simple poteau indicateur, vous montrant la voie du salut. La mort spirituelle, conséquence du péché a été vaincue en Christ, mais vous n’êtes pas obligé de la subir.

 

Cher ami, plongez-vous en Jésus-Christ, plongez-vous dans le torrent de Dieu. Il est l’Eau Vive qui seule peut vous laver de votre péché : « Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés (Actes 4:12). » Fais ce que Dieu te demande, « Lave-toi, et tu seras pur ! »

 

Dans une foi simple

Nul besoin de grand protocole, de somptueuses cérémonies, de grandes déclarations, de cadeaux royaux. Ne t’imagine pas que Dieu te demande quelque chose de difficile. Se plonger en Jésus-Christ symbolise une foi sincère en Lui, simplement croire en son sacrifice sur la croix pour toi : « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé (Actes 16:31). »

 

purificationUn homme sage de la Bible a dit: « Voici la seule chose que j’ai comprise : Dieu a fait les êtres humains simples et droits, mais ceux–ci ont tout compliqué (Ecclésiaste 7:29). » En se détournant de Lui, les hommes se sont détournés de la simplicité à l’égard de Christ. Ils ont compliqué inutilement une chose très simple.

 

L’Evangile n’est pas compliqué, les méthodes de la réussite professionnelle ou sociale ne peuvent pas s’appliquer à la réussite de notre destinée éternelle. C’est ta situation de vie qui est compliquée, c’est elle qui te pousse à chercher midi à quatorze heures. Crois en Jésus-Christ, en Son aide, et Sa puissance de guérison se manifestera dans toute sa simplicité. N’essaye pas de déchiffrer intellectuellement le « surnaturel » de Dieu, il te suffit de l’accepter pour le voir s’accomplir.

 

Alors mon ami, « si le prophète t'eût demandé quelque chose de difficile, ne l'aurais-tu pas fait ? Combien plus dois-tu faire ce qu'il t'a dit: Lave-toi, et tu seras pur! »

 

Je t’en supplie, ne t’en retourne pas trop vite, plonge toi en Christ. C’est un rendez-vous de Dieu pour ton salut, la grâce de Dieu est pour toi maintenant, Il veut purifier ta vie !

 

Frédéric

 (...des questions concernant le salut de votre âme ? Contactez-nous...)