Plateforme de réflexion

 

               Consacrée à la présentation de l’Évangile de Jésus-Christ



 editoditorial Mai 2018       


 

ok   " En quête d’éternité ! "  Le véritable chemin !
 

 

« Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut, et se jetant à genoux devant lui: Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? (Marc 10:17) »

Un jour, un homme religieux s’est approché de Jésus-Christ pour le questionner. Et son unique question, prédominante sur toutes, consistait à se rassurer quant à sa vie éternelle.
Ce qu’il est intéressant de souligner, c’est que nous avons à faire à un homme qui pratiquait assidument sa religion, sincèrement et sérieusement. Le contexte biblique nous montre qu’il pratiquait les ordonnances du judaïsme avec beaucoup d’application depuis sa jeunesse. Pourtant, il n’avait pas l’assurance d’avoir la vie éternelle. Quand bien même sa religion lui enseignait qu’il l’avait en accomplissant un certain nombre de principes, il n’en était pas convaincu. Et cela le minait !

 

L’éternité, mythe ou réalité ?

editorialNous avons ici la question de tout un chacun d’ailleurs, « que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? » Bien que l’homme ne puisse pas saisir l’œuvre que Dieu fait du commencement jusqu’à la fin, la pensée de l’éternité est dans son cœur. Il y a un temps pour naître, et un temps pour mourir, et nombreux sont ceux et celles qui, sur le point de quitter ce monde, ne savent pas où ils vont. « Qui y a-t-il après la vie ? » Face à la mort nous sommes bien démunis, confrontés à la faillite de notre religion.

L’aspiration à l’immortalité, à l’éternité, est aussi vieille que l’humanité, mais nous désirons diriger notre vie comme on l’entend, nous voulons vivre nos propres expériences, choisir notre propre religion, et ensuite nous nous demandons pourquoi ce grand vide habite notre cœur concernant la vie éternelle.

Dans l’âme de nos contemporains, la place de la foi s’est évanouie. Selon la pensée populaire, si tous les chemins mènent à Rome, la ville éternelle, la plupart conduisent aussi à la perdition éternelle, quoi qu'en disent ceux qui prônent l'œcuménisme, un assemblage de tout ce qui paraît bon dans chacune des religions.

 

Une réponse franche

« Il te manque une chose; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. Mais, affligé de cette parole, cet homme s'en alla tout triste; car il avait de grands biens (Marc 10:17). »

Jésus ne lui ment pas, Il va être très franc avec cet homme, ce qui démontre un immense respect de sa recherche. Il trouvera la vie éternelle sous deux conditions.
- La première est de sacrifier ce qui pour lui représente Dieu, l’argent. En effet, placer sa confiance dans les richesses peut empêcher quelqu’un d’entrer dans le royaume de Dieu. Nul ne peut obtenir le don de la vie éternelle s’il n’est disposé à sacrifier toutes les choses terrestres pour l’obtenir. Mais une personne assoiffée des richesses spirituelles découvrira tôt ou tard le salut en Jésus-Christ, et la vie éternelle qui en découle, car tout est possible à Dieu.

- La deuxième est de rencontrer et de suivre le Christ :

« Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ (Jean 17:3). » « Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés (Actes 4:12). »

 

La bonne attitude !

chemin« Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Eprouve-moi, et connais mes pensées ! Regarde si je suis sur une mauvaise voie, et conduis-moi sur la voie de l'éternité ! (Psaume 139:24) » Voilà un homme qui se pose les bonnes questions, qui démontre un véritable intérêt pour le bien de son après-vie !

Demandons à Dieu de sonder notre cœur, sans peur qu’Il découvre ce qu’il pourrait y trouver. N’oubliez-pas que Dieu est amour. Si nous sommes animés de bon sens, nous n’hésiterons pas à nous rendre chez notre médecin régulièrement pour un bilan de santé. De même, nous devrions chercher à rencontrer Dieu pour établir un examen de notre santé spirituelle avant qu’il ne soit trop tard. La vie terrestre n’est qu’un passage, la vraie vie commence après la mort.

Cher lecteur, es-tu toi aussi en quête d’éternité, ta religion t’a-t-elle montré ses limites ? Ne t’afflige pas de ce que tu viens de lire, ne t’en va pas attristé toi aussi, mais cherche Dieu, laisse-le connaître tes pensées, et te conduire sur la voie de l’éternité : Jésus-Christ est « le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par Lui (Jean 14:6). »

 

Frédéric Gabelle

 (...des questions concernant le salut de votre âme ? Contactez-nous...)