Étude biblique sur « La Doctrine du Salut.2 et 3 » - Par le pasteur Jean Marc Thobois, donnant des conférences, des séminaires et des enseignements sur la Bible, en France et à l'étranger.

 

 

 

 

 

 

 

 

 C'est contre la puissance redoutable de Satan que Jésus met en garde ses disciples : « Craignez celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne » (Mt 10:28,Lu 12:5) ; c'est de lui qu'ils doivent demander à Dieu d'être délivrés : « Délivre-nous du Malin » (Mt 6:13). On traduit habituellement : « Délivre-nous du mal » ; mais pourquoi rendre autrement ici le mot ho ponêros, qui, dans les autres passages de l'évangile de Matthieu où il se trouve (voir plus haut), désigne incontestablement le Malin ?

 

 

 

 

 

 

 

De cette étude des textes évangéliques se dégage une conclusion : Jésus a cru à l'existence personnelle de Satan. A-t-il simplement partagé sur ce point les idées de son temps, ou bien l'affirmation de la réalité de Satan fait-elle partie intégrante de son enseignement ?

 

Pour le savoir, rappelons-nous qu'il « est venu chercher et sauver ceux qui était perdu » (Lu 19:10). C'est là sa raison d'être ; c'est là la signification profonde et de sa personne et de sa mission. Or, pour accomplir cette œuvre de salut, ne fallait-il pas qu'il connût exactement la nature du mal dont il venait délivrer les hommes ? Et, si cette connaissance lui était nécessaire pour l'action, pouvait-il ne pas lui donner une place dans son enseignement ?


 

 

commentaires  Un commentaire - une question ?

__________________________________________________________________________________

Afficher le formulaire de commentaire

 


 information

 

 Savez-vous que nous pouvons vous aider...

 

checkmark     Souhaitez-vous la visite d'un pasteur pour mieux comprendre l’Évangile ? Explication  ici ?

checkmark     Vous avez une question privée concernant le salut de votre âme ? Contactez-nous ici !

checkmark     Savez-vous que nous pouvons prier pour vous ?  Explication ici !

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris