Nous pouvons rencontrer Jésus-Christ au plus profond de notre cœur, qu’il sonde et connaît parfaitement ; c’est là qu’il désire venir habiter, pour notre plus grand bonheur présent et éternel.

 

 

 

 

 

 

 

Le 12 avril 1961, le cosmonaute russe Youri GAGARINE, a marqué l’histoire de la conquête de l’espace, en devenant, à 27 ans, le premier homme qui a fait une révolution complète autour de la terre, dans sa capsule Vostok 1, durant une heure et quarante huit minutes, à une moyenne de 250 Kms de la terre, autant dire, un saut de puce dans cet espace infiniment grand.

 

 

espace min

 

 

Lors d’une conférence de presse, Youri GAGARINE aurait déclaré : « Dieu n’existe pas ; je ne l’ai pas rencontré. » Ces paroles ont fait le tour du monde, pour le plus grand bonheur des athées. Malheureusement pour lui, sept ans plus tard, le 27 mars 1968, âgé de 34 ans, lors d’une mission d’entraînement habituelle, il meurt dans le crash de son MIG-15.

Ne commettons pas l’erreur de vouloir enfermer Dieu, qui vit en dehors du temps et de l’espace, dans nos dimensions humaines. « Dieu est Esprit » nous dit la Bible (Jean 4:24) et, « Les cieux et les cieux des cieux ne peuvent le contenir (1 Rois 8:27) » 

 

Revenons à cette parole de Job

Alors qu’il traverse une période où les malheurs pleuvaient littéralement sur lui, perdant pratiquement en même temps, tous ses biens, ses dix enfants et la santé, Job dira, sans se plaindre : « La souffrance étouffe mes soupirs. Oh ! Si je savais où trouver Dieu, si je pouvais arriver jusqu’à son trône, je plaiderais ma cause devant lui. »

La grande leçon du livre de Job, c’est de faire confiance à Dieu, même quand on ne comprend pas les évènements qui nous sont contraires. La Bible dit : « Quiconque marche dans l’obscurité et manque de lumière, qu’il se confie dans le nom de l’Eternel, et qu’il s’appuie sur son Dieu ! (Ésaïe 50:10) » C’est ce que Job a fait. Il n’a pas été déçu. Dieu l’a merveilleusement secouru et béni en abondance.

 

Où donc peut-on trouver Dieu ?

Dans la Bible, appelée « Parole de Dieu » Elle nous le révèle dans sa nature, ses œuvres et dans ses desseins bienveillants à notre égard.

Au travers de la personne de Jésus-Christ, qui a dit : « Celui qui m’a vu a vu le Père (Jean 14:9) » Jésus a été sur la terre, la visibilité de Dieu, non pas sur le plan physique, mais sur celui de la personnalité morale et spirituelle.

Au pied de la Croix, c’est-à-dire, en regardant à son sacrifice accompli volontairement pour l’expiation de nos péchés, démonstration suprême de l’amour de Dieu à notre égard, afin de nous accorder un plein pardon.

Nous pouvons le rencontrer au plus profond de notre cœur, qu’il sonde et connaît parfaitement ; c’est là qu’il désire venir habiter, pour notre plus grand bonheur présent et éternel.

 

Joël Chédru

 

 

 

commentaires  Un commentaire - une question ?

__________________________________________________________________________________

Afficher le formulaire de commentaire

 


 information

 

 Savez-vous que nous pouvons vous aider...

 

checkmark     Souhaitez-vous la visite d'un pasteur pour mieux comprendre l’Évangile ? Explication  ici ?

checkmark     Vous avez une question privée concernant le salut de votre âme ? Contactez-nous ici !

checkmark     Savez-vous que nous pouvons prier pour vous ?  Explication ici !

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris